Manlio Graziano mondo

Areas of Interest and Specialization

Geopolitics
Geopolitics of Religions
International Relations

Contact me

Click here to go directly to Curriculum Vitæ

 

Teaching

  • Sorbonne – Paris IV, Formation continue: Geopolitics and Geopolitics of Religions (click here to see the program)
  • American Graduate School for International Relations and Diplomacy (Paris): Geopolitics and Geopolitics of Religions (click here to see the program)
  • SKEMA Business School, MBA (Paris, Sophia Antipolis, Lille, Suzhou): Geopolitics (click here to see the program)
  • Geneva Institute of Geopolitical Studies: Geopolitics of Religions (http://geopolitics-geneva.ch/)
  • Université d’Évry: A geopolitical approach to the key problems of the world today. Geopolitics of Religions
  • Mairie de Versailles: A geopolitical approach to the key problems of the world today. Geopolitics of Religion

N.B. The course in Geopolitics of Religions is available for conferences, short teaching contracts, and masters’ courses (click here to see the program, in French)

 

Books

 

Reviews

 

Some Articles

About Geopolitics of religions

About Italy

About International relations

 

Some lectures

Geopolitics of religions

  • La géopolitique des religions: le rôle politique de l’Église catholique dans le monde, Centre d’Histoire des Systèmes de Pensée Moderne, Paris I, la Sorbonne, March 10, 2012 (Watch full lecture, in French)
  • Europa, patria della secolarizzazione?, 6th Congress SISSCO "Cantieri di storia", Forlì, September 22, 2011
  • Geopolitica delle religioni, Università di Bologna, Facoltà di Scienze politiche "Roberto Ruffilli", Forlì, April 20, 2011
  • Catholic Identity: From Italy “Catholic Nation” to the “Christian Roots of Europe”, 2nd Conference of the Adriatic Forum, Construction and Deconstruction of Nationalism and Regionalism: A Long Journey to Europe, Trieste, October 1 and 2, 2009
  • The Catholic Church and the “Others” International Conference “Peoples in Migration in the 21st century” Daedalos Institute of Geopolitics, Nicosia, Cyprus, December, 15 and16, 2007
  • La Géopolitique de l’Église catholique International Conference “L’Église dans le monde de ce temps” L’Harmattan, Paris, June 3, 2007

About Italy

  • Italy without Nationhood? Lecture at the Italian Institute of Culture, New York City, September 13, 2011
  • Italie, une identité nationale en question? Lecture at GREPIC, Sciences Po, Paris, November 23, 2010
  • The Failure of Italian Nationhood, Lecture at Stony Brook University (SUNY), Center for Italian Studies:, September 14, 2010
  • Why Fascism Was Not Able to Create an Italian Civil Religion, lecture at the Wolfe Institute, Brooklyn College (CUNY), September 8, 2010
  • L’identità italiana, lecture at CENSIS, Rome, July 16, 2009
  • Un’identità nazionale problematica, Lecture at the Italian Department of the Stockholms universitet, in collaboration with the Italian Institute of Culture, September 10, 2008
  • Geopolitica e geoeconomia nella determinazione della politica estera italiana, XXII Congresso Annuale Società Italiana di Scienza Politica, Pavia, september 4-6, 2008
  • Les « baptêmes de sang » ratés de l’identité italienne Groupe de recherche sur l’Italie contemporaine (GRIC), Centre d’Histoire de Sciences-Po, June 13, 2008
  • An Uncertain National Identity, A State without a Nation Seminary on Cultures, “Politics and Territories: Remapping Identities”, University of Bath, Department of European Studies, Bath, April 29, 2008
  • (Ne pas) enseigner la Nation. Le cas italien International Conference “Enseigner la Nation. Géopolitique des manuels”, CRIMIC Paris IV- La Sorbonne – Maison de la Recherche, June 2, 2005
  • Le problème de l’identité italienne et le « baptême de sang » Centre d’Études et de Recherches sur la culture italienne contemporaine (CERCIC), Grenoble, February 4, 2005
  • Il paradosso identitario italiano Italia e Europa : dalla cultura nazionale all’interculturalismo International Conference A.I.P.I., Krakow, August 27, 2004
  • L’Italie et la contrainte européenne Maison d’Europe de Montpellier, December 5, 2003
  • Pour essayer de comprendre les nouveaux phénomènes de la politique italienne, Sciences Po, May 28, 2002

International relations

  • The Crisis in Ukraine: A Geopolitical Interpretation, American Graduate School in Paris, May 27, 2014
  • The “Arab Spring”: Geopolitics and/or Democracy, American Graduate School in Paris Issue Roundup, November 29, 2012
  • Political Illusions and Geopolitical Realities. Assessment and Perspectives on The Post-Arab Spring Situation, International Centre for Geopolitical Studies (I.C.G.S.), 8th Annual Summer University Course, Geneva, July 11, 2012
  • The Geopolitical Impact of the 2008 Crisis, American Graduate School of International Relations and Diplomacy, Paris, April 20, 2010
  • Geopolitical Aspects of Societal Development and Economic Crisis, Social Reporting in Europe 2010, Villa Vigoni (Como), March 15, 2010
  • L’Asie, nouveau barycentre des relations internationales Paris IV – La Sorbonne, March 3, 2005
  • Le développement chinois et la mondialisation, Paris I - La Sorbonne, March 11, 2004
  • Les relations internationales du partage de Yalta à la troisième guerre du Golfe, Paris I - La Sorbonne, February 14, 2003
  • Les enjeux politiques du Golfe Persique, Paris I - La Sorbonne, November 22, 2002
  • La barbarie civilisée des temps modernes, Paris I - La Sorbonne, October 17, 2001
  • La synthèse pluraliste américaine, Paris I - La Sorbonne, December 14, 2000

Lectures about the book “Il secolo cattolico”

  • Associazione Stampa Estera, Roma, October 8, 2010, with Francis X. Rocca, Lucio Caracciolo, and Marco Politi
  • Biblioteca Astense, December 22, 2010
  • La Libreria, rue Poissonnière, Paris, February 9, 2011
  • Libreria Feltrinelli, via Manzoni, Milan, February 15, 2011, with Sergio Romano

Lectures about the book “Italia senza nazione?”

  • Piazza Italia, Istituto Italiano di Cultura di Washington DC, Palisades Library, April 10, 2008
  • Biblioteca Astense, Asti, December 18, 2007
  • Libreria Bibli, Roma, November 28, 2007, with Luciano Cafagna, Lucio Caracciolo, Giuseppe Sacco and David Willey
  • Université Paris I – La Sorbonne, March, 27, 2007
  • Université François Rabelais, Tours, March 14, 2007

 

Some interviews

 


 

Curriculum vitæ

Version française 

 

Formation et diplômes

  • Doctorat en Études italiennes, 2004, Université Stendhal Grenoble III, mention très bien avec félicitations unanimes du Jury
  • Qualification au Conseil national des Universités, 2005, pour les postes di maître de conférence en Histoire et Italien
  • Maîtrise en Langues et littératures étrangères modernes, 1982, Université de Turin, 110 e lode

Expériences professionnelles

Enseignement

  • 2011 Fall – American Graduate School in Paris : Géopolitique et géopolitique des religions
  • 2008 - 2012 Paris IV – La Sorbonne: Géopolitique et géopolitique des religions
  • 2008 - 2012 Cours de géopolitique : Les problèmes sensibles du monde d’aujourd’hui. Une approche géopolitique. La géopolitique des religions, Université inter-âges de Versailles, Université d’Évry, Mairie de Melun
  • 2006 - 2008 École supérieure de traductions et de relations internationales de Lyon: Problématiques italiennes
  • Avril-Juin 2007 Libre Université Luiss, Rome (contrat à terme): Politique économique internationale
  • Cours d’histoire, politique et civilisation italiennes : Universités of Paris III Sorbonne Nouvelle, Paris X Nanterre, Lyon II, Grenoble III, Tours (2000-2010)
  • Enseignant de langue et littérature française en Italie (1984-1999)

Recherche

  • 2008 à aujourd'hui - Observatoire géopolitique des espaces nationaux et internationaux, Paris IV, La Sorbonne
  • Membre des Comités de rédaction des revues de géopolitique Outre-Terre (Paris) et Geopolitical Affairs (Londres)
  • Direction du Centre de documentation Antonio Labriola, Turin (1994-1999)

Translation

  • 2000 à aujourd'hui - Centro di studi giuridici e sociali Italo Baldelli (Milan)
  • 2008 à aujourd'hui - BonMot - Multilingual Communication (Paris)
  • 2003-2004 Institut d’études sociologiques Sociovision-Cofremca (Paris)

 

Refereeing

  • The International Spectator, revue de politique internationale de l’Istituto Affari Internazionali de Rome, édité par Routledge (Taylor & Francis, UK), referee de l’article Italy’s policy towards the Middle East, Juillet 2007
  • Économie appliquée, referee pour l’article Mafia et capitalisme: dix thèses sur la nature et les transformations de l’entreprise mafieuse, Juin 2005.

 

Books

Il Secolo CattolicoIl secolo cattolico. La strategia geopolitica della Chiesa
Giuseppe Laterza editore, Rome, September 2010

Le but de ce livre est d’étudier comment l’Eglise catholique s’apprête à devenir l’un des acteurs principaux des relations internationales du XXIe siècle. Le texte examine les étapes qui, depuis le Concile vatican II, ont amené à la construction d’une véritable stratégie visant à remettre la religion au centre de la vie publique, avec un accent particulier sur les thématiques liées à la crise démographique occidentale : crise de la famille, contraception, avortement, homosexualité, mais aussi les questions liée à l’immigration. En insistant de manière très ferme sur la nature morale de ces thématiques, l’Église catholique a offert des réponses à la « crise de la modernité » dans ses nombreuses aspects, des réponses qui lui ont permis d’interrompre un déclin en cours depuis plus de deux siècles. Son intransigeance en la matière lui permet aussi de proposer aux autres grandes religions mondiales ce que Benoît XVI a appelé une « alliance des civilisations ». Du fait de son expérience bimillénaire, de son réseau mondial et, surtout, de son organisation, l’Église peut aspirer à jouer dans l’avenir prochain le rôle de « médiateur moral » au sein des États et dans les relations internationales.

Pour lire l'introduction et pour accéder à la table des matières, cliquez ici

 

The Failure of Italian Nationhood: The Geopolitics of a Troubled Identity
Palgrave Macmillan, New York City, September 2010

FailureThis book explains Italy’s endless political instability and its historical, cultural and economic roots. It also illustrates why, even after the creation of the Italian state, Italy was never really unified. Piero Gobetti described fascism once as the “autobiography” of the Italian nation. This book explains why today it is possible to describe “berlusconism” – a cultural, political and social phenomenon in Italy– as the most recent version of this country’s autobiography.

Praise

“Silvio Berlusconi’s Italy is heir to a long and convoluted history. Manlio Graziano navigates nimbly through this labyrinth and suggests why the country has again fallen easy victim to weak government and feeble institutions.”--David Willey, BBC Rome Correspondent

“This is a rich and erudite book. It makes an important and interdisciplinary contribution to the debate on ‘the absence of an Italian nation’ on which it builds and carries forward. Manlio Graziano has managed to weave a thick and rich cloth on which he has also set various shiny pearls.”--Osvaldo Croci, Professor, Department of Political Science, Memorial University, Canada

“A very informative and enlightening study about a country often discussed, rarely understood.”--Sergio Romano, historian, columnist, and author of Vademecum di storia dell’Italia unita

“Manlio Graziano lucidly diagnoses the problem of Italian national identity as both anomalous and inextricably rooted in its European context. His fluent and richly informed book has important implications for our broader understanding of nationhood in a globalized world.”--Francis X. Rocca, Vatican Correspondent, Religion News Service

Pour lire l'introduction et pour accéder à la table des matières, cliquez ici

Italia senza nazione? Geopolitica di un’identità problematica
Donzelli editore, Rome, octobre 2007

Spiegare l’Italia contemporanea e le sue dinamiche politiche agli stranieri è cosa assai ardua; ecco perché spesso i commentatori esteri gettano la spugna e imboccano la scorciatoia della derisione, additando questo o quel fenomeno politico al pubblico ludibrio. Il bisogno di capire, del resto, è la ragione per cui uno dei pochi studiosi che ha provato a raccontare l’Italia «fuori dall’Italia» è riuscito a suscitare grande interesse.
Pubblicato in Francia nel febbraio 2007, per introdurre il pubblico transalpino ai misteri della nostra vita politica, questo libro, nella sua nuova edizione italiana, si propone di compiere una sorta di viaggio attraverso le contraddizioni e le specificità del Bel paese, viaggio condotto appunto lungo la via maestra della «geopolitica dell’identità nazionale».
Un’identità i cui contorni non si sono mai profilati con nettezza perché gli italiani – intesi come abitanti della penisola – sono stati esclusi dall’avventura nazionale; perché lo Stato italiano è nato più da un incrocio di circostanze internazionali che da un progetto politico; perché mai è stato chiaramente individuato un «interesse nazionale» verso cui convogliare passioni, fantasie e aspirazioni delle masse. Il trasformismo è stata la prassi costante della vita politica italiana, causa ed effetto della debolezza, della frammentazione e dell’eterogeneità delle classi dirigenti del paese. L’impossibilità di definire una «linea generale» ha costretto, e costringe
tuttora, queste stesse classi dirigenti, per continuare a esistere, a sfruttare parassitariamente le relazioni tra le potenze, diventandone una pedina irrequieta e ubiqua, pronta a occupare tutti gli interstizi e a crearsi nuove nicchie.
Questo libro non è dunque soltanto una storia, ma una ricerca delle infinite connessioni tra tutte le forze in gioco nel processo lungo, accidentato e, secondo l’autore, mai davvero giunto a compimento, di costruzione della nazione italiana.
(dalla quarta di copertina)

Pour accéder à la table des matières, cliquez ici

 

L’Italie. Un État sans nation? Géopolitique d’une identité nationale incertaine
ERES, Ramonville, février 2007

Pour comprendre comment Silvio Berlusconi a pu accéder au pouvoir, il ne faut pas étudier la vie et les œuvres du Cavaliere, il faut étudier l’Italie. Une nation comme celle qui vit sur le territoire de la Péninsule peut se permettre plusieurs autobiographies : le fascisme en fut une; l’Italie de don Camillo et Peppone où le sentiment d’appartenance aux deux différentes « subcultures », comme on les a appelées, prévalait sur le sentiment d’appartenance nationale en fut une autre ; le « berlusconisme » en est encore une autre. Pour comprendre ce qui les différencie, il faut d’abord comprendre ce qui les unit. Cet ouvrage a l’ambition de contribuer à cette compréhension.
L’auteur entreprend de suivre, à partir de la constitution du Royaume d’Italie en 1861, l’histoire des problèmes que les nombreuses classes dirigeantes du pays ont dû affronter : fragmentation du pays, héritages du passé, mafias et potentats locaux, influence de l’Église, subordination constante aux intérêts des grandes puissances. La difficulté à trouver une synthèse susceptible de cerner un intérêt national explique l’échec de toute tentative de donner aux Italiens une identité nationale.
Ce récit sur l’Italie contemporaine ne se limite pas à une description des phénomènes, mais livre des clés de lecture des principales constantes et des quelques changements majeurs qui ont caractérisé l’Italie depuis sa naissance en 1861 jusqu’à la fin de la période « berlusconienne » et à la très courte victoire électorale du centre-gauche en avril 2006. Un rapide regard rétrospectif permet de retracer les racines de nombreuses spécificités de la vie italienne dans l’histoire antérieure de la Péninsule.

(de la quatrième de couverture)

Pour lire l'introduction et la conclusion de ce texte, et pour accéder à la table des matières, cliquez ici

 

Identité italienne et identité catholique. L’Italie laboratoire de l’Église
L’Harmattan, Paris, janvier 2007

Dans le but de faire de l’Italie une « nation catholique », l’Église a combattu d’abord farouchement l’État unitaire, puis a accepté des compromis de plus en plus importants avec celui-ci, a consenti à la naissance du Parti populaire, lui a ensuite tourné ostensiblement le dos, a eu un rapport aussi intense que tumultueux avec le fascisme avant de l’abandonner dans la boue où il était tombé, a rêvé d’un État franquiste, a soutenu activement la Démocratie chrétienne et aujourd’hui que la DC n’existe plus, elle se trouve, selon une opinion largement partagée, plus libre et plus influente qu’elle ne l’a jamais été.
Mais aujourd’hui l’Italie n’est plus le rempart ultime de la civilisation chrétienne, à supposer qu’il y ait eu au Vatican un moment où l’on ait songé à faire jouer à la Péninsule un rôle purement défensif. L’Italie est « le point de départ de la mission universelle de la papauté », le modèle, l’exemple, l’archétype de la « nouvelle évangélisation », et les thèmes soulevés aujourd’hui en Italie sont les thèmes sur lesquels l’Église catholique mènera ses campagnes dans les années à venir, en Europe et dans le monde entier.

(de la quatrième de couverture)

Pour lire l'introduction et la conclusion de ce texte, et pour accéder à la table des matières, cliquez ici

L’Italie aujourd’hui. Situation et perspectives après le séisme des années quatre-vingt-dix (sous la direction de)
L’Harmattan, Paris, 2004

Essays by Bruno Bongiovanni, Sabino Cassese, Valerio Castronovo, Manlio Graziano, Michèle Merger, Christophe Mileschi, Vera Negri Zamagni, Gianfranco Pasquino, Paolo Rampini, Sergio Romano, Alberto Toscano. Introduction by Daniela Verdura Rechenmann.
Manlio Graziano’s Essay : « Trois idées sur les mutations de la vie politique italienne »
Ce texte présente quelques-unes des causes ayant concouru à la crise politique italienne des années quatre-vingt-dix, avec une attention particulière pour la « crise fiscale » qui a investi le pays à partir de la seconde moitié des années quatre-vingt, et pour la rapide accélération du processus européen qui a imposé des changements structurels à la structure productive du pays. Il établit ensuite un rapport entre ces facteurs de crise et les changements qui sont intervenus dans le système politique italien à partir de la rupture de 1992-1996.

Textes de vulgarisation publiés par le Centre de documentation Antonio Labriola :

Le radici culturali, politiche ed economiche dell’Europa, da Bisanzio all’euro (April 1998)

La storia è oggi (cours sur les relations internationales, de la seconde guerre mondiale à l’euro, janvier 1997)

 


Images projetées lors de la conférence “An Uncertain National Identity, A State Without a Nation”, Bath, 29 avril 2008 (cliquer pour agrandir)

Poids régional dans les différents gouvernements italiens (1994-2006). Voix de la Ligue du Nord, législatives d’avril 2008

* * *

Images projetées lors de la conférence « La Géopolitique de l’Église catholique », Paris, 3 juin 2007 (cliquer pour agrandir)

Les catholiques dans le monde (chiffres absolus)
Le poids relatif des catholiques dans le monde
Nombre des cardinaux par pays
(Novembre 2007)

Données 2005-2007, élaborées par l’auteur à partir des Annuaires de l’Église et du site www.catholic-hierarchy.org